Translate

dimanche 7 novembre 2010

Honte au tricheur Ali Tekintamgac !

Le "joueur" allemand Ali Tekintamgac vient d'être exclu de la finale du Partouche Poker Tour à Cannes ce week-end, suite à une tricherie organisée avec un complice.
Un pseudo-journaliste, placé derrière l'adversaire, pouvait ainsi renseigner l'allemand par des signes et lui permettre de poursuivre ou pas la main en cours.
La vidéo a dévoilé la supercherie, merci à elle. Ce "joueur" n'en était pas à son coup d'essai, puisqu'il aurait été déjà exlu d'un tournoi en Estonie.
Et c'est ce même "joueur" qui a remporté en mai dernier le WPT de Barcelone, empochant plus de 300.000 €, avec la même méthode.
Voir la vidéo, où l'on aperçoit nettement le complice en gris regarder les cartes de l'autre finaliste et faire des signes. (à noter la pub pour la poker-room si célèbre pour sa mauvaise foi... hasard ;)
Une radiation à vie des tables de compétition me paraitrait tout à fait logique. Je n'ose imaginer aujourd'hui la colère de l'espagnol finaliste à Barcelone et des autres joueurs sortis par ce vil personnage...


6 commentaires:

  1. C'est vraiment lamentable !!!

    Radiation à vie et confiscation de tous ses gains depuis le premier cas avéré de triche et plainte des organisateurs de tous les tournois auquel il a participé....

    RépondreSupprimer
  2. on a chopé d'autres photos, faites par nos soins, de son "équipe". À voir sur slowrolled.com .

    RépondreSupprimer
  3. Un seul mot "dégueulasse" .....

    RépondreSupprimer
  4. je l'ai joué au day3 du wpt de Barcelone, celui qu'il gagne. J'en parle d'ailleurs sur mon compte rendu de l'époque, j'ai joué deux gros coups face à lui, un perdu un gagné. Sur celui gagné c'est simple, il mise, je le 3bet avec deux rois, et il finit par folder après m'avoir observé 12 plombes. Sur l'autre je ne me souviens pas trop, mais j'avais fifre..
    Alors évidemment je pourrais toujours me dire.. "et si il avait su que j'avais fifre.??"
    Mais bon, je vais éviter la parano.. Nous étions alors une cinquantaine encore en course, et quand notre table a cassé nous n'étions plus que 30, la bulle étant donc déjà passé.
    Ce qui est sur c'est que le mec donnait une impression d'arrogance detestable, à l'égo surdimensionné.. donc ce ne sera pas une grosse perte de ne plus le voir!

    RépondreSupprimer