Translate

lundi 20 janvier 2014

Jamais en vain...

Rauzan-Ségla... Pichon Lalande... évoquent-ils quelque chose pour vous ?
Non ? Hé bien ils sont comme des "Premium" au poker !
Avec eux, s'ils sont bien amenés évidemment, il sera très très rare de se louper !
J'ai eu la chatte chance de les "jouer" ce week-end, et pas comme des 9-6 ou 8-9 préflop...
Gagnants tous les 2, haut la main !

Allez je vous dit tout : j'ai eu le plaisir de les ouvrir ce week-end, et de gagner, debout sur la table, la satisfaction des autres "joueurs" !
Ce sont 2 seconds Grands Crus Classés du Médoc, datant pour l'occasion respectivement de 96 et 89.
Un grand moment, où le double-up survient systématiquement à chaque move !
L'un est à Margaux, l'autre à Pauillac. Le second, Pichon-Lalande (précisément celui de la Comtesse de L.), s'est comporté en véritable As de la partie. Riche, envoûtant, majestueux, les nuts quoi !

Vous le saviez déjà, je l'ai évoqué à plusieurs reprises, lors d'un rendez-vous de blogueurs ou ailleurs, ma passion pour l'oenologie ne date pas d'hier, mais de 1983. De surcroît, je suis tombé dedans étant petit : fils et petit-fils de brasseur et tonnelier.
Et arrière-arrière petit-fils de qui vous savez... RIP Brduke (Lui aurait mérité d'avoir la majuscule). J'en profite pour rappeler que c'est un de ses amis joueurs de poker, James Butler Hickok (RIP), surnommé Wild Bill Hickok, qui fut à cette époque (NDLR. 1876) le personnage principal -et malheureux- de la célèbre main de l'homme mort, the famous Dead Man's Hand. Et là, pas de "haut les mains"...

Elle donna son nom au siècle suivant à des vins issus de cépages élevés dans la non moins célèbre Nappa Valley en Californie (Zinfandel, C.S., etc) :
C'est d'ailleurs sans doute mon aïeul qui m'a transmis le penchant pour les bons whiskies. J'ai laissé pas mal de "bankrolls" chez les cavistes et autres négociants... mais jamais perdant ! Les caisses-bois de 6 ou 12 n'ont pas toutes fini de remplir leur office ! Je sais... avec modération ;-)
Hormis les dégustations mémorables passées, présentes et à venir, beaucoup de bons souvenirs remontent régulièrement à la surface : mes rencontres avec les "hommes du Vin", dans mes deux régions favorites.

En Bourgogne, terre offrant sans nul doute le meilleur blanc sec et le meilleur rouge du monde, Charles Quittanson (RIP) fut mon Maître de stage et mon guide pendant ma formation (NDLR.1985-86) à Bordeaux puis à Beaune, Robert Drouhin était prêt à m'embaucher, le Marquis Jacques d'Angerville (RIP) et Nathalie Pont m'ont ravi à Volnay, le vigneron du Pape (RIP) m'a séduit à Morey St Denis etc etc. J'ai même habité à Meursault quelques temps...

D'ailleurs, à propos de Confrérie, je vous recommande vivement d'assister une fois dans votre vie à un chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin au château du Clos-de-Vougeot. Inoubliable !
 Vidéo


En Bordelais, on y trouve le meilleur blanc liquoreux, à Sauternes. Pendant ma formation, tout mon temps libre était consacré à la visite des châteaux, mais en dehors des périodes d'afflux touristique.
Et là-bas, c'est différent de la Bourgogne. L'esprit n'est pas le même. Plus aristocratique, moins "terrien".

Chez les Grands Crus Classés, vous êtes reçu par le maître de chai, le véritable propriétaire étant souvent absent. Bien sûr, d'Yquem à Mouton, de Margaux à Latour en passant par Haut-Brion, Ausone et Pétrus, nul ne peut résister à l'appel de ces noms et s'empêcher d'aller visiter, mais surtout discuter et déguster.
Mon meilleur souvenir, et je place son nectar dans mon Top 10, c'est Figeac, 1er GCC de St Emilion, où j'ai rencontré son propriétaire, récemment rappelé par Bacchus et Dionysos (NDLR. 2010, RIP), Mr Thierry Manoncourt. Il fut et demeure une grande figure reconnue du vignoble bordelais. La presse l'avait baptisé le "Pharaon de St Emilion"  dans les années 70. Toujours il savait prendre le temps pour vous recevoir en toute humilité et vous faire partager sa passion.


Trois autres "personnages" m'ont marqué lors de ces visites : Mr Henri Martin (RIP), Mr Jean-Michel Cazes et Mr Alexis Lichine (RIP) tous trois également des bâtisseurs du Bordelais du siècle dernier..
Un grand moment dans la vie du petit oenophile que je fus et suis encore : mon intronisation lors de la St Vincent en janvier 86 à la Commanderie du Bontemps des Médoc et des Graves, celle-ci ayant fusionné depuis (NDLR. en 2000) avec celle des Sauternes et Barsac. 

Vous comprenez maintenant pourquoi mon ancien pseudo online était epicurien. Cliquez et vous verrez un  Grand Cru ;-)

Oups... je me suis égaré là :(

Nous parlions poker, c'est ça ? Egaré oui, mais pas tant que ça en fait.
Je pense que le poker et le vin ont au moins 3 points communs : 1- tous deux sont passionnants et sont un sujet inépuisable de conversation, 2- chaque année est différente de la précédente, et 3- ils sont l'occasion de grands moments de convivialité.
J'aime en parler, et si mon interlocuteur n'est pas connaisseur, je tente tout pour l'intéresser.
Quelque part du côté de chez Ricardoc, il existe même le Wine Poker, jeu alliant une dégustation de vins à l'aveugle, avec des relances, des cartes et des jetons !

Donc pour en revenir au poker, le challenge Up-and-Go se poursuit avec les blogueurs. Du moins les plus téméraires^^. La seconde manche en PLO s'est bien passée, me plaçant en 7ème position au classement général. 3ème manche jeudi, en NLHE 6 max.

Chez DavidL, l'aventure "C'est qui l'patron ?" continue, NLHE et PLO en simultané . J'y fais la course avec les blogueurs Gum, Thorgal, Ricardoc et Samsonov. Classements provisoires :

Chez BonusPokerPass, idem, dans les clous, et cette fois en lutte avec les blogueurs Jef, Filou et Fred. 4ème au provisoire :

C'est grâce à BonusPokerPass que je vais bénéficier dans quelques jours d'un Coaching dispensé par un joueur Pro, le sympathique Fabien Perrot. 

Coach de poker réputé sur le circuit, Fabien est également un joueur expérimenté avec 10 places payées sur les WSOP entre 2010 et 2012. Il a notamment fait partie de la Team Everest en compagnie de Fabrice Soulier et Antoine Saout en 2010. 

Fabien est probablement le plus « européen » des joueurs du circuit puisqu’il a habité dans pas moins de six pays européens et parle couramment cinq langues !
    

     

16 commentaires:

  1. Tu me donnes soif là ;-)
    A jeudi pour trinquer du godet sur le challenge Up&Go

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui boit du Meursault
      Ne vit ni ne meurt sot
      ;-)

      Supprimer
  2. Ce n'est plus de la soif, (les dipsomaniaques doivent s'abstenir) c'est de la gourmandise... Sacha et Alexis, géants père et fils. Et le Rauzan Séguéla, grand vin appartenant à Rolex je crois...
    Beau cours de Géo, Duke**... Janluk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Test ^^ : où se trouve Pernand-V. ?

      Supprimer
    2. euh... Sacha et Alexis, géants fils et père ! :)

      Supprimer
    3. Pernand-vergeless? J y ai logé en chambre d'hôte et découvert cette magnifique route des vins et son magnifique clos vougeot. J'ai un souvenir extraordinaire d'une promenade à vélos au milieu des vignes et la rencontre avec un viticulteur... Descendu de vélo, la discussion a duré des heures ...
      Merci d'avoir ravivé ces lointains souvenirs (12 ans déjà) . Et bonne chance pour tes championnats !

      Supprimer
    4. 12 ans seulement ? ^^

      Oui, Pernand-Vergelesses, charmant petit village de la Côte de Beaune, produisant un peu de Corton.
      Et autant de blancs que de rouges.
      Huit 1ers Crus sur la commune :
      Clos Berthet ^ ^
      Creux de la Net
      En Caradeux
      Ile des Vergelesses
      Les Fichots
      Sous Frétille
      Vergelesses
      Village de Pernand

      Ah le Clos Vougeot... ! Assister au début du chapitre de la Confrérie dans la cour intérieure avec les cors de chasse et une coupe à la main, c'est quelque chose qu'on ne peut jamais oublier...

      Supprimer
  3. j'en ai le palais tout émoustillé, belle visite de nos trésors nationaux.
    gl pour les tables

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends... les papilles, tout ça...

      La vigne française (grâce notamment à son sol) est un trésor inestimable !

      Supprimer
  4. Jolie trouvaille ce jeu ! ;-)
    On a parfois des bonnes idées par chez nous... ^^
    GL à toi pour tous ces challenges !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, parfois... ^^

      GL à toi aussi ! Toi en HE, moi en O ;-)

      Supprimer
  5. Réponse : http://www.vin-vigne.com/vin/vin-pernand-vergelesses-premier-cru-clos-berthet-rouge.html

    Entre autres... à 5 km de Beaune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charmant petit village ! Et de bons 1ers Crus, dont le réputé Berthet :)

      Supprimer
  6. Va falloir chausser de bonnes baskets, les compétitions vont être acharnées... Attention aux ampoules! :p lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des baskets au coeur de la pokerjungle ?
      ;-)

      Supprimer