Translate

lundi 13 janvier 2014

Let's go with...

Annoncé début janvier, le Challenge Up-and-Go co-organisé par le site éponyme, associé à Karine et AnneSo, a débuté jeudi dernier par l'épreuve reine :
le Full-Ring en NLHE.



Let's go with Up-and-Go !

44 partants, 20K en stack. Je vous épargne les bons et mauvais coups envoyés et reçus, incapable de les retranscrire aujourd'hui^^.
VGG à Ricardoc, 1er blogueur, mais hélas atteint du syndrome Zoetemelk.

Cependant, juste une remarque, assez rare pour être soulignée^^ : les blogueurs ont été dominés par les Up-and-Go dans cette première manche, cf. classement ci-dessous.
En effet, seulement 7 d'entre nous (sur 20) ont réussi à finir dans le Top20... Je n'ose penser une seule seconde qu'une telle blogueurézina puisse se reproduire, et que le redoutable pokerloto (konguk) ne sera pas en dehors du Top 10^^ !  ;-)

Cliquez pour agrandir

Ce jeudi aura lieu l'épreuve en format PLO short-handed (6 joueurs par table).  Cette variante n'étant pas toujours bien maîtrisée par tous, de "jolis" coups sont à prévoir...


13 commentaires:

  1. Certes je jouai sous les couleurs up&go, mais je suis aussi et depuis peu a nouveau blogueur.... cela aurai fait un blogueux de plus en tf.......je reste quand meme up&go pour le championnat......;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GG Filou ! et bon retour dans la blogosphère ;-)

      Supprimer
  2. Sacré Filou, en fait il est violet : mi chèvre mi chou (michou pour le bleu, et p(b)iquette pour le rouge)
    A jeudi !

    RépondreSupprimer
  3. Ah merde Filou est à voiles et à vapeur :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il mange à tous les rateliers ! J'en connais d'autres... ;-)

      Supprimer
  4. Tu oublies de mentionner que nous étions moins nombreux en proportion que les Up and Go dans ta comparaison... :-p
    GL à toi pour la suite Br Serruruke

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "moins nombreux en proportion"

      oui, moins nombreux, quoi... ^ ^

      Merci, GL à toi aussi ;-)

      Supprimer
  5. Toujours bien placé Bruno ! ne lache rien !
    Franck

    RépondreSupprimer